Les jours fériés

Publié le 3 mai 2023

download
print

En France, le traitement et la rémunération des jours fériés est souvent source de confusion et d’interrogation pour les employeurs et leurs salariés. 
Les jours fériés sont des jours de repos légaux qui sont généralement accordés aux salariés afin de leur permettre de se divertir ou de célébrer des événements religieux ou culturels importants. 

Quels jours sont fériés ?

On compte 11 jours fériés dans l’année : le 1er janvier, le lundi de  Pâques, le 1er mai, le 8 mai,  l’Ascension, le lundi de Pentecôte (journée de solidarité), le 14 juillet, l’Assomption, la Toussaint, le 11  novembre et Noël. Dans les départements du Bas-Rhin, du  Haut-Rhin et de la Moselle, le droit local prévoit deux jours fériés supplémentaires : le 26 décembre et le Vendredi saint. 

Le principe

Contrairement aux idées reçues, la loi n’impose pas que les jours fériés soient chômés, ou autrement dits « non travaillés ». En effet, seul le 1ermai est prévu par la loi comme devant être obligatoirement chômé, de telle sorte qu’il est donc possible de travailler les autres jours. Certaines entreprises pourront même en raison de leur activité (restauration, transport…) déroger à cette règle et faire travailler leurs salariés le 1er mai.

Les jeunes

Une règlementation particulière s’applique aux jeunes de moins de 18 ans, visant à leur interdire en principe le travail durant les jours fériés. Il sera néanmoins possible de déroger à cette règle pour les entreprises de certains secteurs d’activités pour lesquelles l’activité justifie ce travail : restauration et hôtellerie, boulangerie, boucherie…

Le maintien de salaire

La rémunération des jours fériés dépend de plusieurs facteurs, notamment du secteur d’activité, de la convention collective applicable, du contrat de travail et de la durée du travail. 

En l’absence de dérogation conventionnelle ou contractuelle, la règle en matière de rémunération d’un jour férié chômé est que le salarié a droit à une rémunération équivalente à celle qu’il aurait normalement perçue s’il avait travaillé, tenant compte notamment des primes et autres avantages en nature. En clair, le salarié ne doit subir aucune perte de salaire. La journée non travaillée ne devra pas non plus être décomptée de ses congés payés. 

Pour bénéficier du maintien de salaire, le salarié devra, sauf disposition particulière, justifier d’une  ancienneté de 3 mois dans l’entreprise. Pour les salariés saisonniers, il convient de prendre en compte l’ensemble des contrats réalisés dans l’entreprise, qu’ils aient été successifs ou non. 

La majoration

A l’exception du 1er mai qui fait l’objet d’une règlementation particulière et d’une majoration des heures de 100%, le fait de travailler durant un jour férié n’entraîne pas selon la loi, de majoration de la rémunération. En pratique, ce sont généralement les accords et conventions collectives qui vont prévoir ces éventuelles majorations.

Les salariés à temps partiel

Pour les salariés à temps partiel, dont les horaires de travail varient généralement selon les jours de la semaine, le traitement des jours fériés va s’opérer en fonction des aléas du calendrier. Ainsi, si un jour férié tombe un jour habituellement non travaillé, aucune rémunération supplémentaire ne sera due.  

Les congés payés

Autre situation fréquente : celle d’un jour férié pendant une période de congés. Si le jour férié est normalement chômé dans l’entreprise, il ne sera alors pas décompté des congés payés. A l’inverse, si ce jour devait être travaillé, alors il conviendra de déduire cette journée des congés acquis.

En conclusion, la règlementation des jours fériés obéit à de nombreuses règles et exceptions. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre gestionnaire de paie  dans le cas où vous auriez des doutes quant à l’application de ces règles au sein de votre entreprise.

Des questions, un conseil ?

Nos  derniers articles

Cerfrance Mayenne - Sarthe, conseils en fiscalité, location meublée touristique, réforme reportée
Artisans / Commerçants / PME
2 mins de lecture

Loueurs de meublés de tourisme : réforme suspendue

L’administration fiscale vient de publier une instruction qui suspend la réforme fiscale des locations meublées de tourisme inscrite dans la […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne-Sarthe, conseil en fiscalité agricole, ouverture campagne remboursement TIC 2024
Agriculteurs / Filière équine
3 mins de lecture

Ouverture de la campagne de remboursement de la Taxe Intérieure de Consommation 2024

Les exploitants agricoles, mais également les entrepreneurs de travaux agricoles et forestiers, ont droit à un remboursement partiel de la […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne-Sarthe, conseil en agriculture, influenza aviaire ouverture du dispositif d'aide 2022-2023
Agriculteurs / Filière équine
3 mins de lecture

Influenza aviaire : dispositif d’aide pour les éleveurs

Le Ministère de l’Agriculture a ouvert le 29 janvier 2024 le dispositif de demande d’aide Influenza Aviaire (encore appelé Solde […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne-Sarthe, nouvelle obligation refus proposition CDI
Agriculteurs / Filière équine
3 mins de lecture

Refus d’une proposition de CDI : nouvelle procédure à respecter

Une nouvelle obligation s’impose à l’employeur : à compter du 1er janvier 2024, si un salarié refuse une proposition de […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne - Sarthe, exonération plus-values pour entreprises agricoles
Agriculteurs / Filière équine
3 mins de lecture

Exonération des plus-values professionnelles pour les entreprises exerçant une activité agricole

L’article 94 de la Loi de Finances 2024, publié le 29 décembre 2023, confirme le relèvement des seuils d’exonération sur […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne - Sarthe, quels changements en 2024 pour les particuliers
Particuliers
2 mins de lecture

Quels changements au 1er janvier 2024 en tant que particulier ?

Plusieurs évolutions impactant notre quotidien voient le jour en 2024 suite à l’adoption définitive de la loi de finances, publiée […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne - Sarthe, nouveaux dispositifs de la loi partage de la valeur 2024
Agriculteurs / Filière équine
4 mins de lecture

Nouveaux dispositifs de la loi partage de la valeur

La loi partage de la valeur qui a été publiée au Journal Officiel du 30 novembre 2023, prévoit de simplifier […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne - Sarthe, zoom sur la loi de finances 2024 pour les entreprises
Artisans / Commerçants / PME
5 mins de lecture

Zoom sur la Loi de finances 2024 : les principales mesures pour les entreprises

Adoption définitive de la loi de finances pour 2024, publiée au Journal Officiel du 30 décembre 2023. Comme chaque année, […]

En savoir plus
cerfrance mayenne-sarthe, conseil en agriculture, aide bovine 2024
Agriculteurs / Filière équine
6 mins de lecture

Aide bovine : Ouverture de la campagne 2024

Depuis le 1er janvier 2024, la télédéclaration de l’aide bovine est ouverte et ce jusqu’au 15 mai 2024 inclus.Si vous […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne - Sarthe, conseil en droit social, Mise à jour du DUERP : quels changements attendus en 2024 ?
Agriculteurs / Filière équine
3 mins de lecture

Mise à jour du DUERP : quels changements attendus en 2024 ?

En tant qu’employeur vous devez engager une démarche d’évaluation des risques en réalisant votre DUERP. Cette démarche s’inscrit dans le […]

En savoir plus
IMAGE MINIATURE CERFRANCE 53 72 Groupe De Salarié Heureux
Agriculteurs / Filière équine
11 mins de lecture

Optimisation salariale : un atout pour votre entreprise !

L’optimisation salariale est une stratégie qui consiste à augmenter le bénéfice pour vos salariés tout en minimisant les coûts pour votre […]

En savoir plus
Cerfrance Mayenne - Sarthe, conseil en agriculture, Prairies permanentes : la région Pays de Loire passe en régime d’interdiction de conversion
Agriculteurs / Filière équine
5 mins de lecture

Prairies permanentes : la région Pays de la Loire passe en régime d’interdiction de conversion

La Politique Agricole Commune (PAC) vise à protéger les prairies permanentes (1) et la France est tenue de maintenir ces […]

En savoir plus
Voir tous nos articles

Les  derniers avis de nos followers

Réactivité compétences suivi des dossiers.

Lewellyn Argain

Entreprise de très bon conseil, que ce soit juridique ou comptabilité.

Amélie Tek

Inscrivez-vous à notre Newsletter et restez informé !